Les actions

Les contrats de rivière

Et programmes d’actions pour la rivière

Un Contrat de rivière est un programme d’actions concrètes qui doit permettre d’atteindre les objectifs fixés dans le SAGE. Il est constitué de fiches actions qui décrivent les projets envisagés, les moyens à mettre en œuvre pour les réaliser et les délais prévus. Un plan de financement est défini pour chaque action.

Contenu des premiers contrats de rivière :

Les objectifs du 1er contrat de rivière, signé en 1990 pour 7 ans, étaient :

  • Améliorer la qualité des eaux superficielles et programmer les travaux d’assainissement dans les grosses communes (volet A),
  • Restaurer et entretenir les berges pour participer au fonctionnement naturel de la rivière (volet B),
  • Transversalité en lien avec le développement touristique du territoire.
L'unité d'épuration d'AllexL'unité d'épuration d'Allex

Les objectifs du 2ème contrat de rivière, signé en 1999, étaient :

  • Continuer à améliorer la qualité des eaux pour retrouver la qualité 1A (très bonne), sur la Drôme en amont de Crest et sur le Haut Roubion et la qualité 1B (bonne) en aval de Crest,
  • Restaurer, mettre en valeur et gérer les potentialités naturelles des cours d'eau ; gérer la ressource en eau et restaurer les équilibres morphologiques,
  • Aboutir à la mise en place d'une gestion permanente du périmètre dans une logique de développement durable ; réaliser un observatoire de la rivière et des actions de communication vers le grand public et les scolaires.
Mise en place d'une passerelleMise en place d'une passerelle au Pas de la Roche sur la Meyrosse

Bilan :

Vu la situation de départ, nos deux premiers contrats de rivière ont eu des objectifs assez proches.

Ils ont été parmi les premiers contrats de ce type au niveau national. Le volet « qualitatif », qui était une priorité absolue, a été particulièrement bien suivi et efficace en particulier pour la mise en place de l’assainissement collectif. Les deux contrats ont permis le raccordement de plus de la moitié des habitants du bassin versant à un système d’assainissement et la quasi suppression des rejets directs à la rivière. Grâce à ces actions, la rivière retrouve une qualité de baignade sur plus de 80 % de son linéaire.

Le volet « restauration et entretien » a été moins abouti avec 56 % des actions prévues réalisées. L’action la plus réussie est la mise en place d’un plan pluriannuel d’entretien de la végétation sur 440 km de cours d’eau pour 5 ans.

Au niveau du volet « communication », les gros investissements ont été réalisés dans l’observatoire de la rivière, qui n’est pas encore en phase opérationnelle, dans l’éducation à l’environnement des scolaires et dans un bulletin Inf’EauDrôm’ à destination des partenaires. Depuis 2007, ce bulletin est destiné aux habitants du bassin versant.

Perpective :

Suite à la révision du SAGE Drôme, le SMRD travaille au montage d’un nouveau programme d’action adapté aux nouvelles réalisations à menées. Les études en cours permettront de mieux appréhender la procédure à mettre en œuvre (Contrat de rivière, Contrat corridor…).

Observatoire de la rivierel'observatoire de la rivière