Appel à prestation pour la réalisation et la cession de droits de films pour la révision du sage drôme


En savoir +

Les actions

Le transport solide

Les conséquences de l’incision de la Drôme

L’incision du lit des cours d’eau, si elle entraine une diminution du risque inondation par débordement, va cependant avoir de nombreuses conséquences néfastes :

Les conséquences :

  • Fragilisation des ouvrages d’art :
    Ponts, digues, mais également berges (celles hautes et abruptes sont beaucoup plus sensibles aux phénomènes érosifs),
  • Abaissement du toit de la nappe d’accompagnement de la rivière :
    Celà entraine une diminution des quantités d’eau stockées dans cette nappe,
  • Augmentation de la violence des crues :
    L’incision du lit empêche les débordements naturels du cours d’eau et concentre les écoulements dans le lit,
  • Diminution de la biodiversité :
    Uniformisation des milieux, vieillissement des forêts alluviales qui ne sont plus renouvelées par les crues et qui se trouvent souvent déconnectées de la nappe alluviale,
  • Diminution de la valeur piscicole des cours d’eau :
    En effet, sur certains secteurs l’incision a entrainé l’écoulement du cours d’eau sur le substrat rocheux, sans possibilité de cache, de zone d’alimentation ou de fraye pour les poissons.

Les études récentes montrent que depuis l’arrêt des extractions au début des années 1990, la Drôme tend à retrouver un équilibre sédimentaire et un profil d’équilibre, à des niveaux, bien sur, inférieurs à ceux du début du 20ème siècle.

Le retour à un profil similaire à 1928 est peu probable naturellement avant quelques siècles et peut être peu souhaitable au vu de l’augmentation du risque inondation par débordement qui serait engendré. Il apparait donc nécessaire d’accepter le niveau bas du lit de la Drôme tout en permettant une recharge des secteurs les plus incisés en favorisant l’érosion des berges ou des versants.

C’est dans ce cadre que s’inscrit le programme LIFE Eau et Forêt (liens vers les fiches en bas de page), programme européen traitant des problématiques d’interaction entre l’eau et la forêt, et qui a permis de mettre en œuvre des procédures expérimentales visant à remobiliser des matériaux, soit depuis les versants, soit depuis d’anciennes terrasses alluviales.

Destruction du pont des chaines à Die, fragilisé par l'incisionDestruction du pont des chaines à Die, fragilisé par l'incision.
LIFE Eau et forêt : article 1
LIFE Eau et forêt : article 2
LIFE Eau et forêt : article 3
LIFE Eau et forêt : article 4
LIFE Eau et forêt : article 5
LIFE Eau et forêt : article 6